27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 20:47
Roman écrit à quatre mains,
par Françoise RODARY, bibliothécaire-documentaliste, habitant la Lousiane,
et J.Michel GUYOT, prof d'Allemand à Lille,
tous deux la cinquantaine et originaires de Besançon.


LE SANG DES FEMMES, PRIX PERGAUD 2008  
 

Franche-Comté, fin du 19e… Julie Violet, la sage-femme du village, mène l’enquête au fil des pages et des saisons. Elle finira par élucider le mystère lié à la découverte du cadavre d’un nouveau-né et donne au lecteur l’occasion de (re)découvrir les conditions de vie de cette époque dans une campagne au climat rude. L’héroïne, toujours du côté des femmes, dévoile son savoir-faire auprès des femmes et des nouveau-nés.

Le suspense est maintenu jusqu’au jour où, trente ans après les faits, le témoignage d’un visiteur inattendu permet à Julie Violet d’assembler toutes les pièces du puzzle.




Du côté des lecteurs :

Yvonne Meyer, sage-femme : "Etant formatrice de sages-femmes à la Haute Ecole Cantonale Vaudoise de Sages-Femmes, j'admire comme les auteurs du sang des femmes ont su camper Julie Violet, la sage-femme d'un village retiré du Doubs à la fin du XIXe. On la voit à l'œuvre dans des situations obstétricales complexes comme grossesse dissimulée, malposition fœtale, naissance gémellaire, ... alliant humanité et gestuelle professionnelle sûre. Ces qualités sont aujourd'hui toujours nécessaires, même si avec les nouvelles techniques, la profession évolue. Ce qui rend Julie Violet particulièrement attachante et actuelle, c'est son rapport aux femmes : d'abord à leur service, sans jugement, quelle que soit leur histoire. Ce partenariat femme - sage-femme est fondamental au moment où une famille s'agrandit."


Marie-Odile Caillet, Ecole de sages-femmes Besançon : "Le Sang des Femmes est un bel hommage à notre travail: on se rend compte de la dureté de la profession avec le manque de sommeil, le stress dans les situations d'urgence et la joie de s'en être sorti ensuite (avec la suée qui va avec ...), et puis la reconnaissance des gens en général, le souvenir que les gens gardent de nous toute leur vie bien souvent, le plaisir qu'on a aussi à revoir nos petits devenus adultes ensuite... Je me suis bien reconnue au travers de Julie Violet, et puis il y a de belles descriptions des manœuvres obstétricales qui montrent bien les connaissances de la sage-femme. A mettre dans les mains de toutes les sages-femmes !"


"J'ai lu en deux soirs votre livre. J'ai beaucoup apprécié votre style qui convient tout à fait au récit que cette sage-femme fait de sa vie. On sent que vous avez bien étudié ces questions très imbriquées: vie de femme, vie de sage-femme et la dureté de leur existence respective. J'ai déjà offert le livre à une amie... sage-femme également. Bravo !"


"La lecture m'a été agréable, l'histoire de cette sage-femme est touchante...ainsi que celle des autres personnages. Vous vous êtes en effet bien documentée sur le sujet, les termes techniques obstétricaux sont justes et les situations que vous décrivez me semblent assez proches de la réalité années-là. Dans le cadre de mon travail de recherche pour mon mémoire de fin d'études, je m'étais moi-même documentée sur les accouchements ayant lieu à cette époque, et votre récit correspond à mes lectures."


Eilvys70 : "Une très jolie histoire... on remonte le temps dans cette région magnifique mais pourtant si rude. Les auteurs ont réussi l'exploit d'écrire chacun leurs parties du livre sans jamais qu'on ne s'aperçoive d'un quelconque changement de style ! Le livre est également très enrichissant car très bien documenté sur la vie de nos ancêtres et le métier de sage-femme. En plus de ça, l'intrigue est passionnante ! A lire absolument..."


Echos de la Presse :

« Un livre qui fait du bien »
« Passionnant et instructif »
« Remarquable et diablement efficace »
« Ecrit un peu comme un scénario de film »
« Entre monographie rurale et polar finement ciselé »
« Un univers qui n’est pas sans rappeler ceux de Bernard Clavel ou de Marcel Aymé »


Dans toutes les librairies du Doubs, ou sur internet (amazon.fr)  ou 03-81-51-11-36
Repost 0
Published by Eilvys70 - dans A LIRE
commenter cet article