15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 16:35


Caractéristiques : Le cheval comtois mesure de 1,50 m à 1,65 m au garrot, pour un poids de 600 à 850 kg. C'est un animal trapu, aux membres courts et puissants. Il a très bon caractère. Sa robe est généralement couleur alezane avec les crins lavés.

Berceau de la race : le plateau de Maiche, région montagneuse, au climat très rigoureux, recouverte de forêts d'épicéas et de paturages vallonés.



Une jument comtoise et son poulain (Source : Jean-René Gousset sur Wikipédia)


Ce cheval rustique descend de croisements entre des juments locales et des chevaux germaniques (VIe siècle).

Par le suite, il aurait été utilisé par les armées de Charles Quint, et son croisement avec des races orientales en aurait réduit le format.

Son succès aurait pu entraîner sa perte : Louis XIV, puis Napoléon l'utilisèrent dans leur cavalerie : il tirait les canons ou transportait du matériel lourd. Il faillit disparaître.

Au début du XXe siècle, quelques passionnés décidèrent de sauver la race :

1920 : premier concours d'élevage du cheval comtois à Maiche (Doubs)
1919 : création du syndicat du cheval comtois et du "stud-book" de la race (c'est le registre contenant la généalogie d'une race)

Le comtois redevint alors le compagnon de travail de nombreux paysans de la région.



Concours de labours à l'ancienne (Source : Cancoillotte.net)


Plus récemment, après l'arrêt de l'utilisation agricole du cheval, il a été modifié et alourdi. Il a été croisé avec du Boulonnais, du Percheron, de l'Ardennais et du Schleswiger (race allemande). Cette dernière race lui a donné sa crinière blonde dans les années 1950, grâce à un seul et unique étalon nommé Questeur.

Aujourd'hui, même si le tracteur l'a remplacé depuis longtemps, le comtois est toujours le premier cheval de trait en France (3600 élevages environ). C'est un cheval de loisir ou de travail (attelage, débardage en forêt).

Il est toujours roi en Franche-Comté, mais on l'élève aussi en Bourgogne, en Alsace, dans les Alpes, le Massif central et les Pyrénées. Il s'exporte bien en Espagne, Allemagne, Belgique, etc...



Cheval comtois attelé (Source : Arnaud25 sur wikipedia)

Partager cet article

Repost 0
Published by Eilvys70 - dans L'IDENTITE COMTOISE
commenter cet article

commentaires

vivi25 18/11/2009 22:20


merci pour ton message. ton blog est tres beau et les comtois aussi!!
je te souhaite une bonne soirée
Viviane


Eilvys70 23/11/2009 20:38


Bonne soirée également.... Merci...
Eilvys


Sophie 17/11/2009 16:34


Superbej'aime ces chevaux...je leur avait consacré un article :

Belle soirée


Eilvys70 23/11/2009 20:37


Je n'ai pas encore lu tous les articles de ton blog... il y en a beaucoup... Je le lirai à l'occasion.
Claude de Villers-le-Lac est bien celui que tu connais. J'ai eu des nouvelles aujourd'hui. Il te rend ton bonjour !
Le Doubs a bien remonté...
Eilvys


Luce 17/11/2009 09:59


Comtois rends toi, henny ma foi!


Eilvys70 23/11/2009 20:33


Ah, ah, ah... elle est bonne !!!!
Eilvys


luce 16/11/2009 07:59


Quel beau tableau de famille cette jument et son poulain!


Eilvys70 23/11/2009 20:32


Oui, c'est très joli !
Bonne soirée.
Eilvys


Hortense 15/11/2009 22:10


Je te précise, cher Eilvys, qu'il y a un beau spécimen de cheval comtois à Brussey, lieu de ton autre blog. Ce cheval, gardé uniquement pour le plaisir, appartient au maire de la commune ou à sa
famille.


Eilvys70 16/11/2009 06:33


Oui........ Cocotte !!!! hue Cocotte !!!! La mascotte des enfants du village !!!!
Merci pour ce rappel, Hortense.
Bonne journée.