27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:07

2011 09 18 INAUGURATION LION DE BELFORT 1

 

 

2011 09 18 INAUGURATION LION DE BELFORT 2

Le Lion, symbole de la résistance, de la force, de la sérénité, la patte sur la flèche brisée de l’ennemi (photos JP)

 

 

Frédéric-Auguste Bartholdi, sculpteur alsacien (1834-1904), auteur de la célèbre Statue de la Liberté offerte par la France aux Etats-Unis, a bâti le Lion de Belfort en hommage aux victimes du siège de la ville par les Prussiens pendant la guerre de 1870.

 

Les travaux ayant duré de 1872 à 1878, aucune inauguration officielle de l'œuvre n'avait été faite à l'époque, excepté une illumination de la statue en 1880, aux frais de l'artiste mais sans le soutien de la ville.

 

 

Auguste BARTHOLDI sur wikipedia

BARTHOLDI (Photo Wikipédia)

 

En ce Dimanche 18 septembre 2011, la statue de 11 mètres de haut pour 22 mètres de long placée au pied de la citadelle a été officiellement inaugurée après deux jours de fête et de reconstitutions (devant 45000 visiteurs).

 

Avant de laisser à nouveau le Lion apparaître, Étienne Butzbach (actuel maire de Belfort) s’est chargé du discours inaugural :

 

« […] À l’heure où face à la violence et à la tyrannie des marchés financiers renaît salutairement la demande d’un État efficace et protecteur, […] à l’heure où notre pays vacille sur ses bases républicaines, impuissant à donner du travail à tous, ayant laissé se creuser des écarts de revenus considérables et inacceptables […], les combattants de 1870-1871 nous montrent la voie. […] Puisons dans notre mémoire la force de résister, de réagir et de reconstruire un projet collectif digne de ce nom ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Pomerleau 19/10/2011 18:24



Une adroite citation pas très à droite d'Étienne Butzbach.



nath 09/10/2011 17:10



J'ai entendu parler de cette manifestation. Bravo pour le discours dont je partage les idéaux.


 


 



Hervé 04/10/2011 17:54



Bonjour, j'ai eu l'occasion de le voir après sa restauration, il est superbe. Bonne semaine, bises d'Hervé.



Jacques Pomerleau 28/09/2011 03:41


La ville ou ma blonde est nee. :-)