21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 16:00

Bienvenue dans le Jura, LE PLUS PETIT DES GRANDS VIGNOBLES...

... Alors que la Route touristique des Vins du Jura vient d'être élue "Destination Touristique Européenne d'Excellence".

Précisons d'abord que 90% de la surface viticole jurassienne produisent des vins d'appellation, nos vins sont donc des vins de grande qualité :

quatre appellations "géographiques" : Arbois, Château-Chalon, l’Étoile et Côtes du Jura,
deux AOC "produits" : Macvin du Jura et Crémant du Jura.


Cartographie du vignoble du Jura, impossible de donner la source : on la trouve sur plusieurs sites, dans plusieurs livres parlant du vignoble...


Voici les différents cépages du vignoble Jurassien (3 rouges et 2 blancs) :



LE TROUSSEAU : il donne des vins sombres et robustes. Ce cépage est issu d'un croisement entre le "Petit Verdot" (un des cépages bordelais) et le "Duras" (vieux cépage français que l'on trouve encore dans la vallée du Tarn).

LE POULSARD : également appelé PLOUSSARD à ARBOIS et PUPILLIN. Il donne des vins d'une grande finesse aromatique. Sa couleur est souvent claire, mais  ce n'est pas un rosé.

LE PINOT NOIR : cépage très répandu en France, qui donne des vins d'une belle couleur, d'une grande complexité aromatique.


JURA-ROUGES

Trousseau, Poulsard et Pinot noir, les vins rouges du Jura


LE CHARDONNAY : cépage blanc originaire de Bourgogne, très répandu dans le monde (100.000 hectares de chardonnay seraient plantés à travers le monde). Il peut donner des vins très différents selon le terroir et la vinification.

LE SAVAGNIN : c'est le cépage roi du vignoble jurassien, une presque exclusivité (vous pourrez le trouver dans le Haut-Valais Suisse, sous le nom d'Heida et en Alsace, dans sa variante rose sous le nom de Klevener). C'est un cépage cousin du Gewürztraminer.

Vinifié en blanc sec, il donne alors son nom au SAVAGNIN, une des perles des vins Jurassiens, au goût très particulier de noix et noisettes, typique des vins du terroir.

La plupart des vignerons procèdent à des assemblages CHARDONNAY et SAVAGNIN selon des proportions propres à chacun (10 à 40% de SAVAGNIN).

Le BETHANIE : vin composé de 60% de CHARDONNAY et de 40% de SAVAGNIN, est un de ces assemblages, marque déposée par la Fruitière Vinicole d'Arbois et son Château Béthanie. Pour une bouteille à un peu plus de 8 €, vous aurez une valeur sûre.


P1000099.jpg


Le cépage SAVAGNIN sert aussi à l'élaboration du célèbre VIN JAUNE, un "vin de voile" comme on en trouve très peu, justement considéré comme l'un des plus grands vins du monde. Ce vin, une fois sa fermentation achevée, est conservé en fûts ouvert 6 ans et 3 mois. Un voile de levure se développe en surface et protège le vin de l'oxydation. Une fois le vieillissement terminé, le VIN JAUNE est mis en bouteille en CLAVELIN de 62 cl (1 l de jus de raisin se réduirait globalement à 62 cl à la fin du vieillissement). Le VIN JAUNE peut être conservé 1 siècle sans altération.


P1010462.jpg
Vin Jaune de Bernard Badoz (Source : ma cave)


Le VIN DE PAILLE, vin liquoreux, est une autre curiosité des vins du Jura : élaboré à partir des cépages SAVAGNIN, CHARDONNAY ou POULSARD. Les plus belles grappes sont choisies et doivent sécher au moins 6 semaines (généralement 3 à 5 mois) sur un lit de paille (c'est la méthode traditionnelle), c'est le "passerillage". Cette étape va assurer la concentration des sucres par déshydratation. Aujourd'hui, d'autres méthodes existent : séchage sur pied, sur des petites caisses en bois, en plastique... dans des granges ou geniers secs et aérés. Les raisins sont pressés entre Noël et fin Février, avec un très faible rendement : 20 l environ pour 100 kg de raisins séchés. Le jus fermente alors en cuve jusqu'à atteindre 14 à 18,5° d'alcool, puis vieilli en fût de chêne pendant encore 3 ans. Le VIN DE PAILLE se commercialise dans des petites bouteilles de 37,5 cl.

Le MACVIN DU JURA est obtenu à partir de jus de raisin non fermentés, les moûts, auquel on intègre un tiers de marc. Il est élevé au minimum pendant 12 mois en fûts de chêne et doit présenter entre 16° et 22° d’alcool pour obtenir l’AOC. Les cinq cépages jurassiens répertoriés dans l’AOC "Côtes du Jura" sont tous autorisés dans la production de moûts destinés au Macvin du Jura. Il peut donc être blanc ou rouge, mais la plupart des vignerons le produisent en blanc.

Le CREMANT DU JURA est un vin pétillant, issu des cépages POULSARD, PINOT NOIR, TROUSSEAU, CHARDONNAY et SAVAGNIN.

N'oublions pas la FINE ou MARC DU JURA.


P1010457.jpg
Vieille Fine de la Fruitière Vinicole de Pupillin (48%)
et Marc égrappé de la Fruitière Vinicole d'Arbois (53%)... hips...



Les fêtes et évènements célèbrant les vins du Jura sont nombreux :

La Percée du Vin Jaune qui attire début février plus de 40.000 visiteurs (tous les ans).

La Fête du Trousseau à Montigny-les-Arsures, tous les 3 ans. Elle aura lieu le 23 août 2009.

Les Petites Fêtes de Dyonisos, promenades littéraires dans les chemins vignerons, rencontres-débats et lectures, repas gastronomiques à thème, tous les ans, début Juillet, secteur d'Arbois.

 

La Cérémonie du Biou (tous les ans) : le Dimanche 6 Septembre 2009 à Arbois, le Dimanche 20 Septembre à Pupillin.



Pour une information complète sur les vins du Jura et les nombreux évènements qui vous attendent : http://www.jura-vins.com/ et http://www.laroutedesvinsdujura.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierrot 27/06/2009 18:01

Salut !Je suis de la région mais tu m'en apprends quand même des choses. Très intéressant cet article approfondi sur les vins du Jura. Ah ! Le Savagnin ! 

gilles 22/06/2009 17:05

Je dis : EXCELLENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Excellent article sur les vins du Jura !Bravo, mais d'un autre côté on pouvait se douter que tu allait parfaitement maîtriser le sujet , avec ta gueule à jus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :):):)

ESCARGOTINE 22/06/2009 15:14

j'en conserve quelques bouteilles à la cave ! ils sont magnifiques ces vins ! excellent lundi fleuri