17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 20:19

La Vache qui rit, célèbre à travers le monde, est née à Lons-le-Saunier (Jura) en 1921 grâce à Léon BEL. L'illustrateur Benjamin RABIER avait alors imaginé sa bouille souriante et Léon BEL avait ajouté ses boucles d'oreilles en forme de boite de fromage.


vache-qui-rit1

Photo issue d'une annonce sur le boncoin.fr


Aujourd'hui, le groupe BEL, aidé des collectivités locales, ouvre le musée de la Vache qui Rit dans une maison écolo à Lons : ouverture au public prévue Jeudi 21 Mai 2009, pour l'Ascension.


vache-qui-rit2

Photo issue d'une annonce sur le boncoin.fr


Le musée, construit sur les lieux même de la première usine de fabrication, a coûté 10 millions d'euros, dont 9 millions investis par le groupe BEL, le reste par le Conseil Régional de FC, le Conseil Général du Jura et la Ville de Lons-le-Saunier.


Vache-qui-rit3

Photo issue d'une annonce sur le boncoin.fr


Le groupe BEL emploie aujourd'hui 12000  personnes, et fabrique :

Vache qui Rit,
Leerdammer,
Kiri,
Babybel,
Boursin,
Apéricube,
Cousteron,
Syrtos,
Port Salut,
Sylphide,

dans 27 usines dont deux en Franche-Comté : Lons-le-Saunier et Dole.



vache-qui-rit4

Photo issue d'une annonce sur le boncoin.fr


La Vache qui Rit se vend sur les 5 continents, dans plus de 120 pays. Toutes les 20 secondes, 2300 portions de Vache qui Rit sont englouties dans le monde. (Statistiques tirées de http://www.bel-tchizbox.com/)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isabelle 21/05/2009 08:00

Une information qui nous apporte le sourire, celui de notre belle ruminante. Coûteuse mais formidable idée que de créer ce musée.
A quand celui de notre célèbre "colle" ?
Bien à toi Eilvys .