6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 21:47

C'était une fin d'après-midi, il y a quelques années, l'orage grondait au loin, les arbres commençaient à s'agiter sérieusement. Plus je m'enfonçais dans cette forêt, plus il faisait sombre.

J'arrivais de Ruffey-le-Château, en VTT, par les bois, sur un étroit sentier. Je n'étais jamais passé par là et j'espérais rejoindre rapidement une route goudronnée pour m'orienter et rentrer avant la pluie, et surtout avant l'orage... Ne pas rester sous les arbres !

Le site de cet ancien cimetière n'était pas signalé, je me suis retrouvé là par hasard. Seul un petit panneau "Cimetière des Pestiférés 1632", cloué sur un arbre, indiquait au voyageur téméraire où il se trouvait :




Au sol, une vieille pierre en disait un peu plus :




"A LA MEMOIRE
DES HABITANTS DE RECOLOGNE
VICTIME DE LA PESTE
EN 1632
GUERRE FAMINE PILLAGE
ET INCENDIE
DESTRUCTION DE RECOLOGNE
1637 - 1639


Dans ce contexte, par ce temps et cette obscurité tombante, mieux vallait ne pas trop laisser aller son imagination. Un bruit grinçant, une sorte de hurlement continu non identifié, ajoutait à cette ambiance sinistre.

Un bon coup de pédale m'éloigna rapidement de ce lieu chargé d'histoire.

Dimanche 5 avril 2009 : Aujourd'hui, l'endroit a bien changé. Si vous vous garez à Recologne, vous pourrez aisément vous y rendre à pied. Vous commencerez par trouver l'origine des hurlements :




Un peu plus loin, un arbre torturé vous rappellera qu'une tornade avait frappé la vallée de l'Ognon en Juin 1999, six mois avant la célèbre tempête de Décembre 1999 :




Le chemin d'accès a été entièrement transformé. Fini le petit sentier tortueux et étroit. Aujourd'hui, une belle allée herbeuse bordée de petits sapins vous guide.




J'ai compris à cet endroit que je ne revivrais pas les sensations anciennes : impossible... Egoïste, j'étais déçu !




Le site a été aménagé. La forêt s'est éclaircie. Des bancs invitent le promeneur au repos et au souvenir.




Quelques dizaines de mètres plus loin, l'épaisse forêt est coupée en deux : verrue ? ou progrès inévitable ? Vous êtes sur le chantier TGV :







Voir mon article LA LGV DANS NOTRE REGION, rubrique GRANDS CHANTIERS.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

best argan oil 19/09/2014 13:39

Las imágenes individuales que componen una película se denominan tramas. Durante la proyección de películas tradicionales, un obturador giratorio provoca intervalos de oscuridad como cada marco a su vez se mueve a la posición para ser proyectada.

eustache 18/04/2009 16:45

Au moment de la guerre de dix ans (1635-1644) les épidémies de peste étaient fréquentes et les villages ont payé un lourd tribut.
En consultant les cartes IGN, on en  retrouve trace : croix, combe ou cimetière des pestiférés ou des "bossus" ; Hospices, chapelles dédiées à St-Roch ou ND des malades...
Quelques lieux qui me viennent à l'esprit : Chapelle des Bois, Bellefontaine, Foncine- le-Bas, Foncine-le-Haut, Dommartin, Charquemont, Urtière, Ornans, L'Hôpital du Grosbois, La Barre/Dole, Jallerange.... 
 
 

Eilvys70 23/04/2009 22:20


Merci Eustache ! Quelle culture franc-comtoise !!! Tu m'épates !


eustache 17/04/2009 11:32

Coucou Eilvys,
En FC il existe énormément d'anciens cimetières des Pestiféré ou des Bossus. La plupart du temps oubliés et délaissés. Celui-là est bien mis en valeur.... malgré la présence proche de la future LGV !

Eilvys70 18/04/2009 11:00


Tu en connais d'autres dans le coin ?


Isabelle 08/04/2009 06:16

Absoluement pas et j'en reste bouche bée !
Il y en a tant d'endroits étonnants en notre belle Franche Comté ...
Je te souhaite une excellente journée Eilvys.

Isabelle 07/04/2009 05:43

Overblog a des petits "ratés" en ce moment au niveau des photos hebergées. J'ai eu le même souci ce week-end.
Bisous.

Eilvys70 07/04/2009 23:16


Merci Isa... c'est rétabli... Connaissais-tu cet endroit ?