10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 21:28

Semaine Strasbourgeoise, bien loin de ma petite famille...

Strasbourg,
préfecture du département du Bas-Rhin (67)
et chef-lieu de la région Alsace.

 

Population : 272500 habitants en 2005 sur 78,26 km2 (faible densité de population), Strasbourg est la 7e ville de France par sa population

Communauté urbaine de Strasbourg : 451240 habitants

Aire urbaine : 612104 habitants (en 1999) sans compter la partie allemande, soit la 9e aire urbaine de France... estimation 2008 : 713393 habitants.


Strasbourg, les toits (Photo : NC sur photos-de-villes.com)
 

Strasbourg, ville d’art et d’histoire :
 

"Fondée à l’origine sur le camp romain d’Argentoratum, Strasbourg est une ville où chaque quartier et chaque édifice témoigne d’une histoire singulière et préservée. Ainsi, flâner au cœur de la ville, c’est voyager à travers l’époque prospère du Moyen Âge, où le commerce était florissant, mais aussi découvrir les fastes de la Renaissance ou revivre les balbutiements de la construction européenne.

 

La cathédrale en grès rose des Vosges, témoin de l’opulence médiévale, reste l’emblème incontesté de la cité. Quatre siècles furent nécessaires à la construction de cet édifice, érigé à la gloire de Notre-Dame. Si les travaux démarrent en 1015 sur les fondations d'une ancienne basilique romane, sa fameuse flèche n'est achevée qu'en 1439. Une longue édification qui fait de ce chef d'œuvre architectural une synthèse unique des courants artistiques du Moyen Âge.

 

Strasbourg, la cathédrale (Photo : Elodie Wagner sur linternaute.com)


Si Strasbourg est dotée d’une identité forte et complexe, c’est aussi en raison de son histoire mouvementée. Une histoire qui semble s’accélérer à partir de 1870, puisque la ville, devenue un enjeu stratégique entre l’Allemagne et la France changea 5 fois de nationalité en l’espace de 75 ans.

Mais peu après la seconde guerre mondiale, Strasbourg s’engage sur le chemin de la réconciliation franco-allemande, puis de la construction européenne.
Siège du Conseil de l’Europe depuis 1949, elle accueille, en 1952, la première assemblée de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier). Strasbourg est aussi le siège de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et le siège officiel (depuis le sommet d’Edimbourg, en 1992) du Parlement européen : c’est l’une des seules villes au monde, avec Genève et New York, à abriter le siège d'organisations internationales sans être capitale d’un État." (Strasbourg.fr)


Strasbourg, le Parlement Européen (Photo : NC sur photos-de-villes.com)


Tourisme :

"Le centre-ville de Strasbourg est entièrement classé patrimoine mondial de l'humanité : ses richesses historiques largement préservées enchantent les visiteurs et garantissent de multiples ressources touristiques.

 

Chaque année, le célèbre marché de Noël, qui ponctue l’hiver depuis 1570, draine un nombre toujours plus nombreux de visiteurs, attirés par l’ambiance chaleureuse et les illuminations magiques qui règnent dans toute la ville. À cette période, les capacités hôtelières de la ville et de toute la région font le plein. L’été, mille et une activités s’offrent aux touristes comme aux habitants.

 

Mais n’oublions pas que Strasbourg a été fondée sur l'Ill : les activités batelières y ont toujours été très importantes. Aujourd'hui, on compte plus de 650 000 visiteurs annuels sur les bateaux omnibus, et la ville est également un haut lieu du tourisme fluvial, sur le canal de la Marne au Rhin, et surtout sur le Rhin." (Strasbourg.fr)


Strasbourg, quartier Petite France (Photo : NC sur photos-de-villes.com)


Strasbourg, quartier Petite France (Photo : NC sur photos-de-villes.com)


Le dialecte alsacien :

On ne peut pas parler de Strasbourg sans parler du dialecte alsacien. Pour les visiteurs non-avertis, les Alsaciens parlent allemand ! Quelle erreur ! Les Alsaciens ne se sentent ni français, ni allemands ! J'espère qu'ils ne m'en voudront pas si je dis qu'ils sont simplement alsaciens...

Le dialecte alsacien n'a pas d'orthographe fixée, car la prononciation varie d'un endroit à l'autre, comme pour tout dialecte. Il emprunte à l'allemand et au français. Environ 40 % de la population le parle encore aujourd'hui, soit 500.000 personnes, mais seulement 22 % des moins de 25 ans, pour 60 % des plus de 60 ans.


Strasbourg, quartier Petite France (Photo : Philippe Claret sur linternaute.com)


Strasbourg, quartier Petite France (Photo : Claudia Meyer sur linternaute.com)


Strasbourg, quartier Petite France (Photo : Claudia Meyer sur linternaute.com)


Gastronomie :

La gastronomie alsacienne est très riche (dans tous les sens du terme !!!) : vous connaissez tous la célèbre choucroute et les tartes flambées ou Flammekueche, le Baeckeoffe, les charcuteries alsaciennes (knacks, cervelas...), les Spätzle.


Choucroute alsacienne (Photo : Marcel Ehrhard sur photos-culinaires.com)


Vins et bières : les vins d'Alsace sont très réputés : Sylvaner, Riesling, Gewurztraminer, Crémant d'Alsace. Strasbourg est également connue pour ses bières (Brasserie kronembourg, etc..) et son célèbre vin chaud aux épices, dégusté dans les ruelles du (des) marché(s) de Noël.

Patisseries : le Kouglof (gateau traditionnel alsacien), le Mannele (mangé pour la Saint Nicolas), le Bretzel, les Bredela (petits fours préparés pour les fêtes de fin d'année), le Christstolle, le Beerawecka...


Kougelhopt à l'ancienne (Photo : Marcel Ehrhard sur photos-culinaires.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Eilvys70 - dans VOYAGES... VOYAGES
commenter cet article

commentaires