30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 16:52

La République du Saugeais est une république folklorique, composée de 11 communes du haut-Doubs, sur une superficie totale de 125 km2, entre Morteau et Pontarlier :

Les Alliés,
Arçon,
Bugny,
La Chaux,
Gilley (capitale économique),
Hauterive-la-Fresse,
La Longeville,
Maisons-du-Bois-Lièvremont,
Montbenoît (capitale politique),
Montflovin
et Ville-du-Pont.

Le pays s'écrit "Saugeais". Les habitants sont les "Saugets" ou les "Saugettes". L'origine du mot divise. Certains l'attribuent à la "Sauge", plante du secteur, d'autres pensent que c'est une déformation de "Savoie", patrie d'origine de certains colons installés ici il y a bien longtemps.


 Défilé d'Entre-Roches (Photo Mitch sur cancoillotte.net)


HISTOIRE DE LA REPUBLIQUE DU SAUGEAIS :

En 1947, le Préfet du Doubs, en visite à Montbenoît, a prévu de déjeuner à l'Hôtel de l'Abbaye. A son arrivée, le patron, Georges Pourchet, lui demande en plaisantant s'il a un laissez-passer pour venir en République du Saugeais. Le préfet répond du tac-au-tac : "A une République, il faut un Président. Et bien, je vous nomme Président de la République libre du Saugeais !"

Après sa mort en 1968, la République libre du Saugeais se passera de Président pendant 5 ans, avant que son épouse, Gabrielle Pourchet (1906-2005) prenne le relais en 1972 à la demande générale. Elle nomme alors des ambassadeurs, frappe monnaie et crée un passeport saugeais.


Fermes comtoises aux Arces (Photo : Mitch sur cancoillotte.net)


En 1978, une poignée de bénévoles crée Télé Saugeais : réseau de cinéma itinérant. Télé Saugeais diffuse également un magazine d'informations locales. De 1989 à 1995, Télé Saugeais passe 15 minutes par mois sur FR3 Besançon.

Une manifestation annuelle est également mise en place : "Les 24 heures de Montbenoît" réunissent chaque année près de 1000 sportifs, 3000 spectateurs, grâce à 300 bénévoles.

Depuis janvier 2006, Georgette Bertin-Pourchet (fille des précédents) est Présidente. Aujourd'hui, c'est une association, une Présidente et 12 représentants qui se sont donner le devoir de veiller sur le patrimoine historique, culturel et touristique de cette magnifique région.


Notre-Dame de Remonot (Photo : Mitch sur cancoillotte.net)


LE DRAPEAU DE LA REPUBLIQUE DU SAUGEAIS :

La République du Saugeais a un drapeau depuis 1981. Au centre, on y retrouve le blason de la République, créé en 1973 par le Colonel Henri de Saint-Ferjeux. Il est composé de la crosse de l'évêque, de l'heaume du chevalier (clin d'oeil à l'histoire) ainsi que du sapin et de la rivière, figurant le paysage de la région.




L'HYMNE DE LA REPUBLIQUE DU SAUGEAIS :

La république du Saugeais a un hymne : composé par le chanoine Joseph Bobillier, né à Montbenoît, sur une musique de Théodore Botrel. Vidéo et paroles suivent :

 

Video de Zzahier sur youtube et paroles et commentaires de Mitch sur cancoillotte.net

1er couplet  

Dé san qu’y a dèz hounnous â mondou
Qu’ant dès uyous dzot let pennons,
Dé san qu’ nôtra taira est ronda
Qu’la vâlà n’est pai en amont
Tout tsaicon deu, fâ bin lou crerre
Qu’i n’y a ran d’té qu’ nôtrou Sadjet
Que stet qu’en sont peuillant se r’crerre
On ptet pô pleu qu’ s’l’érant français !

Depuis qu’il y a des hommes au monde
Qui ont yeux sous les sourcils
Depuis que notre terre est ronde
Que la descente n’est pas en montée
Chacun dit, il faut bien le croire
Qu’il n’y a rien de tel que notre Saugeais
Que ceux qui en sont peuvent « se croire » (1)
Un petit peu plus que s’ils étaient français

(1) s’enorgueillir

COMMENTAIRE : à l’occasion d’un comice agricole, les habitants de Gilley avaient rédigé un arc de triomphe avec cette inscription : « Les Saugets à leurs amis les Français !... » On répondit à leurs avances par des articles humoristiques publiés un peu partout, et jusque dans la grande presse parisienne. Les Saugets, gens sages, ne daignèrent même pas s’en froisser.

Refrain
  

C’est let vrais Sadjets finra fonta
D’l’Abbaye, d’la Tsâ, d’en Dzillie, d’Léramont
I s’vendraient pleu tcheu dans na monta
Qu’la Franc’, qu’la Sutch, qu’les Rmourots, qu’lèz Larmond
C’est let vrais Sadjets finra fonta
D’l’Abbaye, d’la Tsâ, d’en Dzillie, d’Léramont

Ce sont les vrais Saugets « fine fonte » (1)
De Montbenoit (2), de la Chaux, de Gilley, de Lièvremont
Ils se vendraient plus cher dans une « monte » (3)
Que les Français, les Suisses, les Remonots, les Larmond (4)
Ce sont les vrais Saugets « fine fonte » (1)
De Montbenoit (2), de la Chaux, de Gilley, de Lièvremont

(1) de race pure
(2) en sauget, on ne dit jamais « Montbenoit », mais « l’Abbaye »
(3) vente aux enchères
(4) les quatre frontières du Saugeais

COMMENTAIRE : Arçon, deuxième pays saugeais défriché et construit par les chanoines réguliers de St Augustin, des colons du canton suisse des Grisons et des savoyards au XIIe siècle, a vu naître le Baron Général MARGUET, fils de Jean Joseph et de Anne TISSOT le 13 janvier 1773. Caporal au 7e Bataillon des volontaires du Doubs le 7 avril 1792, nommé Lieutenant par le Général Bonaparte le 27 avril 1801, Colonel-Major de la Garde Impériale le 23 juillet 1813, Général de Brigade le 14 septembre 1813, tué d’un coup de feu dans le village de la Rothière le 10 février 1814.

Je ne vous mets pas tout : il y a 8 couplets...


Le Val de Consolation depuis le Belvédère de la Roche du Prêtre (Photo : wikipedia)


LE TIMBRE DE LA REPUBLIQUE DU SAUGEAIS :

Un timbre a été créé en 1987 en l'honneur de la République du Saugeais.


Il représente l'abbaye de Montbenoît, construite du XIIe au XVIe siècle.
Emission : 21/09/1987 - retrait : 15/04/1988
A gauche, au premier plan : le sire de Joux, avec sa lance, et l'archevêque de Besançon, avec sa mitre et sa crosse.
Au second plan : les moines bâtisseurs et les cultivateurs ; au dessus d'eux, le héron totem du Val du Saugeais.
A droite : le cloître de l'abbaye, le blason du Saugeais et, au-dessous du blason, la mention "24 h" et un skieur rappelant l'ancienne course annuelle nationale de ski de fond ("Les 24 heures de Montbenoît"), ainsi qu'une caméra de télévision signalant la télévision locale.


LA MONNAIE DE LA REPUBLIQUE DU SAUGEAIS :

Une monnaie a été frappée sous la présidence de Gabrielle Pourchet. Elle n'a pas de cours légal mais est très prisée par les collectionneurs.


L'ABBAYE DE MONTBENOIT :


Au XIIe siècle, une communauté de frères s'installe à Montbenoît. Les Sires de Joux leur donnent les territoires du Saugeais. Le prieuré date de 1130 et la construction de l'abbaye s'étale du XIIe au XVIe siècle, et début du XXe pour le clocher-porche.

C'est le seul ensemble religieux de cette importance conservé dans le Doubs.

"On découvre l’église, dont la sobre nef du XIIe siècle contraste avec le chœur du XVIe siècle couvert d’une voûte flamboyante et richement ornée dénotant l’influence de la Renaissance italienne, le cloître des XIIe et XVe siècles, mais aussi la cuisine voûtée avec son imposante cheminée, sans oublier le cachot ou les oubliettes !" (Office de Tourisme de Montbenoît)





 Le cloître de l'abbaye. Photo : Mitch sur cancoillotte.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chantal 24/08/2009 22:06

ce soir la Course au Trésor m'a fait découvrir votre blog ... et je me suis régalée de votre post ...

Eilvys70 25/08/2009 21:41


Merci de votre visite...
A bientôt en FRANCHE COMTE ?


eustache 10/03/2009 22:16

Coucou Eilvys70 !
Merci pour tes visites, sur mon blog et sur cancoillotte.net où nous partageons le goût de faire connaître notre belle région... (j'ai notamment découvert l'hymne du Saugeais grâce à toi, et je l'écoute régulièrement !)
A mon tour, j'ai eu envie de faire découvrir ton blog en t'inscrivant sur ma liste du jeu de tag-photo.
Si tu le souhaites, je t'invite à y participer en suivant les indications de ce billet...
A bientôt sur nos pistes franc-comtoises ou plus loin...

Eilvys70 11/03/2009 22:15



Merci Eustache pour tes visites et ton très beau blog. Ok pour tag-photo... j'arrive !



christophe 03/11/2008 00:17

très beau et toujours aussi passionant!!