13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 22:29

Le petit village de Loulle qui compte environ 170 habitants, est devenu célèbre grâce à la découverte en 2004 de Jean-François RICHARD. Cet archélogoque et géologue amateur est tombé sur le site "par hasard" lors d'un footing. Dans une carrière désaffectée depuis 40 ans (déjà connue cependant des paléontologues pour ses nombreux fossiles de plantes terrestres), il découvre, 5 mètres sous le niveau initial du sol, un "megatracksite", l'un des plus grands sites à empreintes de dinosaures au monde. 

 

LOULLE CARTE 

 

Les recherches, enregistrements et prélèvements effectuées depuis (chantiers de fouilles paléontologiques en 2007, 2008 et 2009, photos, relevés biométriques, moulages, relevé par scannage lasérométrique 3D, relevé photographique complet à l'aide de 2 drônes, relevé orthophotographique, scannage photogrammatique et carrotages...) permettent désormais le travail en laboratoire.

 

LOULLE PHOTO ROBERT LE PENNEC fouilles

Photo Robert LEPENNEC, chantier de fouilles 2008

Une partie des empreintes a été marquée à la peinture, avec des couleurs différentes, afin d'en rendre la lecture plus facile.

 

Cependant, on sait déjà que cette découverte a bouleversé l'idée que les spécialistes avaient jusque là du massif du Jura à l'Oxfordien Supérieur, à savoir une mer peu profonde mais permanente. La présence de ces traces au Jurassique Supérieur (visibles sur d'autres sites Jurassiens) atteste que la mer qui couvrait la région était parsemée d'iles assez vastes pour que puissent y vivre des espèces de la taille de ces grands dinosaures herbivores.

 

Frise géologique Wikipédia

Source : Wikipédia    

L'Oxfordien Supérieur est la première période géologique du Jurassique Supérieur qui s'étend de -161 à - 145 millions d'années. Pour faire simple, c'est au milieu du jaune et c'était finalement, il n'y a pas si longtemps !! 

 

"Qu'est-ce qu'un homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini." (Pascal, Pensées)

 

Plus de 1500 empreintes de différents types et de différentes tailles sont visibles à Loulle : c'est ce que les spécialistes appellent un "megatracksite". Les empreintes ont été repérées dans 4 niveaux géologiques différents, ce qui indique le passage des dinosaures sur une période de plusieurs centaines ou milliers d'années. Sur chaque niveau, les empreintes ne sont pas dues au passage d'un troupeau, mais à celui d'animaux divers à différents moments.

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 1 

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 2

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 3

 

On peut observer de nombreuses pistes de sauropodes : dinosaures végétariens de type Diplodocus, parmi les plus grands animaux que la Terre ait connus. Leurs pattes avant laissent des empreintes caractéristiques en forme de croissant ou de demi-lune alors que les pattes arrières laissent des traces de formes diverses mais principalement ovales.

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 4 patte de sauropode 

Empreinte de patte de Sauropode

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 5 piste de sauropode

Piste de Sauropode

 

Une piste comporte des pattes arrières de 90 cm à 1 m de diamètre. En employant des formules mathématiques adaptées, cela nous indique un sauropode de 25 m de long et pesant entre 20 et 30 tonnes. On observe même un ensemble patte avant/patte arrière dont cette dernière mesure, sans le bourrelet, 1,50 m de diamètre, ce qui en fait une des plus grosses empreintes de ce type au monde, sinon la plus grande.

 

 

 

Sauropode 

 

 

On peut observer également 5 pistes de théropodes, dinausores carnivores, marchant sur leurs pattes arrières (type Tyrannosaure Rex) et laissant des empreintes semblables à celles des oiseaux (3 doigts dont le doigt central plus long que les deux autres). Ces empreintes ont été faites par des animaux de tailles différentes : elles mesurent de 30 à 70 cm.

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 6 empreinte de théropode

Patte arrière de Théropode

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 7 piste de theropode

Piste de Théropode

 

La piste à empreintes de 70 cm correspond à un animal de 10 m de long, rappelant le fameux T-Rex. Mais ce dernier a vécu en Amérique du Nord et 65 millions d'années plus tard seulement... des empreintes de cette taille ne seraient actuellement connues qu'en Suisse et en Allemagne...

 

theropode

 

Enfin, on peut observer une piste laissée sans doute par le passage d'une tortue.

 

Le site de la "Carrière des Géants" de Loulle fait partie de la liste des patrimoines naturels classés de Franche-Comté. 

 

 

LE DEVENIR DU SITE :

Aujourd"hui le site est à ciel ouvert, balayé par les intempéries (altitude 600 m). A la fin des travaux de fouilles de Pierre HANTZPERGUE et Jean-Pierre MAZIN, aucune mesure de sauvegarde n'a été prise. Le projet de protection du site à 2 millions d'euros (construction d'un bâtiment chauffé pour préserver les empreintes) faisant sourire les élus.

 

LOULLE BICHET et CAMPY Photo Le Progrès

Vincent BICHET et Michel CAMPY (Photo Le Progrès)

 

Fin 2012, Michel CAMPY et Vincent BICHET (géologues Franc-Comtois) tiraient la sonnette d'alarme : le site se détériorait et, selon eux, ne pouvaient pas passer un hiver de plus ainsi. La solution préconisée : ils proposent de fermer le site, puis de poser un tissu de protection (géotextile) et enfin, de faire venir du sable et du remblai. Une solution à moindre coût qui permettrait de protéger le site des agressions hivernales mais aussi des piétinements des visiteurs, de plus en plus nombreux, et de le léguer aux générations futures.

 

Oui, mais les générations actuelles ?  Scientifiques et élus s'opposent. La mairie de Loulle et la Com Com "Champagnole Porte du Jura" souhaitent garder l'authenticité du site et ont fait le choix de ne pas le rendre payant.

 

On se dirige peut-être vers un compromis : enfouir une partie de l'ancienne carrière et permettre la visite de l'autre partie.

 

LOULLE CARRIERE DES GEANTS 8 le site se dégrade

Le site aujourd'hui : les herbes folles poussent dans les empreintes.    

 

 

COMMENT CES EMPREINTES SE SONT-ELLES FORMEES ET CONSERVEES ??    

 

En remontant dans le temps, il y a 155 millions d'années (datation du site), au moment où les dinosaures sont passés à Loulle, tout était différent :

- le continent unique, Pangée, commençait seulement à se morceler et l'esquisse de nos continents actuels à dériver.

 

JURASSIQUE SUPERIEUR -150 Millions d'années

 

- Le climat était alors subtropical humide (paysage côtier ressemblant à nos actuels Bahamas !) avec donc une alternance de phases pluvieuses et de phases sèches et chaudes.

 

BAHAMAS Lune2Miel

 

Différents dinosaures sont alors passés à plusieurs moments sur le terrain tantôt meuble, tantôt plus ou moins sec. Nous sommes à l'arrière d'une plage et ils s'enfoncent plus ou moins, laissant des empreintes plus ou moins nettes, plus ou moins profondes...

 

Ces traces ont été fixées par dessication du sol et par production de carbonate de calcium par des cyanobactéries qui forme un voile algaire en période humide. Ce dernier crée ce qu'on appelle des stromatolites (minces couches de calcaire superposées). Ces phénomènes ont contribué à durcir les empreintes.

 

Le tout est ensuite comblé progressivement lors de transgressions marines par les sédiments apportés par une fine lame d'eau. Puis pendant des millions d'années suivants s'accumulent de grandes quantités de sédiments donnant des calcaires, sur plusieurs centaines de mètres d'épaisseur, en alternance avec des phases d'érosion très importantes.

 

Pour répondre à une question souvent posée : il n'a pas été trouvé d'os sur le site, les conditions de conservation étant différentes pour la fossilisation d'un corps (nécessité d'un ensevelissement rapide notamment) de celles décrites ci-dessus pour conserver les empreintes.

 

 

LOULLE JEAN-FRANCOIS RICHARD Photo Le Républicain Lorrain

Jean-François RICHARD, découvreur du site (Photo Le Républicain Lorrain, été 2013)    

Les fentes de retrait traduisent une dessiccation par émersion de la boue calcaire.

 

PRECAUTIONS A PRENDRE LORS DE VOTRE VISITE :

 

Le site à empreintes de pas de dinosaures de Loulle est un site exceptionnel, unique et fragile... et non renouvelable. Attention à ne pas le dégrader (éviter de marcher sur les parties fragiles, le site se visite aisément depuis les talus surélevés), ne pas jeter de pierres... Ceci afin de permettre pendant longtemps à tous ceux qui le désirent de faire un voyage extraordinaire dans le passé !      

 

 

 

Sources :

Panneaux d'information sur le site (Jean-François RICHARD, découvreur du site), cours de géologie de Michel CAMPY et Vincent BICHET qui furent de merveilleux professeurs, articles parus dans l'Est républicain et le Républicain Lorrain, shuttersstock.com, IGN, 

Photos : Robert LEPENNEC (1), Le Progrès (1), Le Républicain Lorrain (1), me photos (8)

Je ne sais plus sur quel site j'ai repris la photo des Bahamas... si elle vous appartient, faites-moi signe...

 

Published by Eilvys70 - dans GEOLOGIE
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 10:13

Source XTreme Video sur Youtube

9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 20:38

"EN PASSANT PAR LA FRANCHE-COMTE"

Un film de Michel Boyer (1954)

Découverte de l'usine Peugeot - Fabrication de la 403

 

(Source : Amade PSA sur Youtube)

 

 

"LE SANG DES AUTRES"

Réalisé par Bruno MUEL (1974)

Reportage sur la chaine historique de montage de Peugeot à Sochaux

Témoignages et scènes du quotidien


(Source : Adrien fournier sur Dailymotion)

 

 

 

"SOCHAUX, CADENCES EN CHAINE"

réalisé par Laurence JOURDAN (2010)

 


(Source : TVideoblog2 sur Dailymotion)

 

 

 

Et en bonus...

"LES FOUS DU VOLANT"

PUB TV POUR LE LANCEMENT DE LA 208 AU BRESIL

(Avril 2013)

 

 

(Source : feline208.net)

PEUGEOT-CITROËN : HISTOIRE DU GROUPE :

Source : PSAPEUGEOTCITROEN sur Youtube

Published by Eilvys70 - dans HISTOIRE
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 18:06

Anime-Cartoon (Youtube)

Published by Eilvys70 - dans FOURRE TOUT
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 20:46

MACHIN : Célèbre groupe franc-comtois dans lequel Hubert-Félix THIEFAINE a sévi.

1975 : Création du groupe par Alain CARBONARE, Jean-Pierre ROBERT et Tony CARBONARE. Ils seront rejoints en 1976 par Gilles KUSMERUCK, puis Jean-Paul SIMONIN, avant qu'Alain CARBONARE ne les quitte pour vaquer à d'autres occupations.

Au printemps 1976, MACHIN chante  "Je suis un Folqueux", écrit par le parolier Angel CARRIQUI (il écrira la plupart des chansons du groupe).

Parrallèlement, les musiciens du groupe travaillent avec Hubert-Félix THIEFAINE.

Décembre 1976 : Sortie de "JE SUIS UN FOLQUEUX", 1er disque du groupe.

  

 

"Moi, je suis un folqueux" (Album : MOI, JE SUIS UN FOLQUEUX)

1977 : Enregistrement de "TOUT FOLKANT", le 2e album, puis du 1er album de THIEFAINE. 

 

 

"Nenni ma foi" (Album : TOUT FOLKANT) - Source Youtube

L'année 1978 sera partagée entre les concerts de MACHIN et THIEFAINE.

Fin 1978 : Enregistrement du 2e disque de THIEFAINE qui sortira début 79.

1979 : MACHIN sort son 3e album : "RALES FOLK". Les concerts de MACHIN et de THIEFAINE s'enchainent dans toute la France.


 

"Si j'étais moins phallocrate" (Album : RALES FOLK)

1980 : sortie d'une compilation MACHIN et enregistrement du 3e album de THIEFAINE.

Début des années 80 : Difficile de mener de front MACHIN et THIEFAINE. Bien qu'un 4e disque soit en route, MACHIN décide de s'arrêter.

En 1998 cependant, le groupe MACHIN se recontitue à la demande d' H.F. THIEFAINE pour jouer "LA CANCOILLOTTE" à Bercy devant 17.000 spectateurs !


"La cancoillotte" - Source Youtube

2003 : Sortie d'une nouvelle compilation, suivie de quelques concerts.

 

"Ah ça c'est Machin" (1er come back à Beaucourt, 90, en 2003) - Source Youtube

 

MACHIN 21 AVRIL 2006 

Photo : cabaretsaintelilith.hautefort.com      

 

EXTRAITS MUSICAUX ET PAROLES SUR LE SITE DU GROUPE : CLIC ICI

 

Le Très Véritable Groupe Machin chante : Haute-Patate
(Tony CARBONARE)



Paroles :

Y'a pas de patates en fer,
et y'a pas de patates en bois
ah ah ah ah
Y'a pas de patates en fer
et y'a pas de patates en bois

Mais y'a d'la patate en terre
et des tas de patates en tas
en Haute-Patate
Et y'a d'la patate en terre
et des tas de patates en tas !


Le Très Véritable Groupe Machin chante : Nenni, ma foi !
(Angel CARRIQUI / Tony CARBONARE)
 


Paroles :

De nos jours, une chose est sûre,
Tout le monde, il a une culture
Et chacun crie autant qu'il peut
Qu'c'est la sienne qu'est la mieux.

Pour tour savoir sur ces ethnies
Qui peuplent notre beau pays
Une seule question suffit,
Pleine de psychologie.

Breton, toi qui salues la mer
De ton chapeau pas ordinaire
Connais-tu, Tradéridondaine
Cette histoire assez ancienne,
Youp la tradéri dondon,
L'histoire du con qui dit non ?
Dans sa chouette langue bretonne,
Notre authentique autochtone,
Natif de la ville de Vannes,
Vous répondra : "Nan !"

Alsacien, qui bois de la bière
Qui a des bulles particulières,
Connais-tu, Tradéridondaine
Cette histoire assez ancienne,
Youp la tradéri dondon,
L'histoire du con qui dit non ?
Dans sa langue maternelle,
Fier de pouvoir user d'elle,
L'alsacien, d'un air canaille,
Vous répondra : "Nei !"

Occitan qu'es plein de mystère,
Comme le p'tit fils de ton grand-père,
Connais-tu, Tradéridondaine
Cette histoire assez ancienne,
Youp la tradéri dondon,
L'histoire du con qui dit non ?
L'occitan qu'est polyglotte
Dans sa langue un peu vieillotte
Répondra sans équivoque :
"Le contraire d'oc !"

Franc-comtois qui ne te rends guère,
C'est écrit dessus ta bannière,
Connais-tu, Tradéridondaine
Cette histoire assez ancienne,
Youp la tradéri dondon,
L'histoire du con qui dit non ?
L'franc-comtois qu'est pas si bête,
Qu'a fait des études complètes,
Pour vous montrer sa belle voix
Répondra : "Nenni, ma foi !"

Published by Eilvys70 - dans MUSIQUE !
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 10:36

 

Janvier 2013

 

Published by Eilvys70 - dans GRANDS CHANTIERS
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 17:07

Les débuts de mon fils en photographie...

L'Eglise St Just et la Cuisance à Arbois.


 

ARBOIS ST JUST

Photo : Pof' (8 ans)


 

ARBOIS LA CUISANCE

Photo : Pof'

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 07:00

meteo-fin-du-monde-21-decembre-2012

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 14:27

Il était une fois deux moines qui se promenaient dans le jardin d'un monastère taoïste. Soudain, l'un des deux aperçut par terre un escargot traversant leur chemin. Son compagnon était sur le point de l'écraser par inadvertance quand il le retint à temps. Se baissant, il ramassa l'animal. « Regarde, nous avons failli tuer cet escargot. Or cette bête représente une vie et, à travers elle, un destin qui doit se poursuivre. Cet escargot doit survivre et continuer ses cycles de réincarnation. » Et, délicatement, il déposa l'escargot dans l'herbe. «Inconscient ! s'exclama, furieux, l'autre moine. En sauvant ce stupide escargot, tu mets en péril les salades que notre jardinier cultive avec tant de soins. Pour sauver on ne sait quelle vie, tu anéantis l'œuvre d'un de nos frères. »
Tous deux se disputèrent alors sous l'œil curieux d'un autre moine qui passait par là. Comme ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord le premier moine proposa : « Allons référer de cette affaire au grand prêtre, lui seul sera assez sage pour décider qui de nous deux a raison. » Ils se rendirent donc chez le grand prêtre, toujours suivis par le troisième, intrigué par cette affaire. Le premier moine raconta comment il avait sauvé un escargot et donc préservé une vie sacrée, recelant des milliers d'autres existences futures ou passées. Le grand prêtre l'écouta, hocha la tête, puis énonça : « Tu as bien fait ce qu'il convenait de faire. Tu as eu raison. » Le second moine bondit. « Comment ? Sauver un escargot dévoreur de salade, dévastateur de légumes, serait une bonne chose ? Il fallait au contraire écraser l'escargot pour protéger ce potager grâce auquel nous avons chaque jour de bonnes choses à manger ! » Le grand prêtre écouta, hocha la tête et énonça : « C'est vrai. C'est ce qu'il aurait convenu de faire. Tu as raison. » Le troisième moine, qui était resté silencieux jusque là, s'avança : « Mais leurs points de vue sont diamétralement opposés ! Comment pourraient-ils avoir raison tous les deux ? » Le grand prêtre considéra longuement ce troisième intervenant. Il réfléchit, hocha la tête et énonça : « C'est vrai. Toi aussi, tu as raison. »

Bernard Werber

Published by Eilvys70 - dans LEGENDES
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 21:26

METABIEF 2012 11 06

Métabief, 6 novembre 2012, après-midi